Formulaire de contact

Formulaire de contact (Conditions : Gaz, d'électricité, téléphone)

Contactdata/ Intérêt général (Contact-Flap)
Quel est votre intérêt ?
Product-Section (Contact-Flap)
Informations sur l'alimentation en gaz (Options des clapets de contact)
Votre consommation annuelle
Vos sites
Informations sur l'alimentation électrique (Options des volets de contact)
Votre consommation annuelle d'électricité
Vos sites
Submit (Contact-Flap)
Résolvez l'exercice de calcul et inscrivez le résultat ici dans le cadre.

Alpiq InTec déploie une infrastructure TIC intégrale pour la très grande bibliothèque

Basée à Büron, dans le canton de Lucerne, la Kooperative Speicherbibliothek Schweiz est un projet extrêmement ambitieux à tous points de vue. A l’issue de la phase finale, les bibliothèques partenaires pourront stocker jusqu’à 14 millions d’ouvrages. Alpiq InTec a conçu et réalisé la solution d’infrastructure TIC complexe déployée dans le cadre du projet.

La construction, pour un budget de 32 millions de francs, de la bibliothèque de stockage à Büron (LU) est un projet mené conjointement par la bibliothèque centrale et universitaire de Lucerne, la bibliothèque centrale de Zurich, les bibliothèques universitaires de Bâle, de Saint-Gall et de Zurich, ainsi que la bibliothèque centrale de Soleure. Cet établissement vise à remédier au manque de place dans ces différentes institutions et à mettre à disposition un lieu de stockage extérieur économique et surtout résistant au feu. Après plusieurs années de planification et un temps de construction relativement court, le bâtiment a été mis en service en 2016. Quelque 1,6 million de livres, de journaux, de magazines et d’autres supports y sont actuellement stockés, un chiffre qui atteindra 3,1 millions à l’issue de la phase de développement en cours.

Complexité élevée, nombreuses interfaces

Magasin à hauts rayonnages robotisé, dispositions de sécurité strictes, saisie des stocks complexe, système de prêt performant, interfaces très variées avec les bibliothèques participantes: la nouvelle bibliothèque de stockage devait répondre à des exigences considérables en termes de TIC, auxquelles s’ajoutait un calendrier plus que serré. Un défi qu’Alpiq InTec a su relever avec brio.

La situation de départ était confuse: «Les nombreux sous-systèmes et systèmes périphériques ainsi que quelques interfaces en partie difficiles rendaient la tâche très compliquée pour Alpiq InTec», raconte Mike Märki, directeur de la bibliothèque de stockage. «La complexité s’est par ailleurs accrue au cours du projet. En dépit de ce problème, l’indépendance de l’ensemble de la solution d’infrastructure TIC devait rester la priorité. C’est pourquoi l’offre et le concept intégraux d’Alpiq nous ont convaincus.»

Infrastructure hybride avec serveur et cloud

La mise en place d’une variante d’infrastructure hybride a permis de relever le défi. Une architecture client-serveur ainsi que divers services de cloud sont ainsi utilisés. «La variante hybride associe une architecture client-serveur classique à des produits cloud innovants», relate Alain Gasparrino, chef de projet TIC chez Alpiq InTec. L’infrastructure réseau à disponibilité élevée constitue la clé de voûte du système. Elle gère également la commande des processus, à savoir de la robotique. L’intercommunication de différents systèmes informatiques est toutefois nécessaire: gestion des stocks et des prêts, vidéosurveillance et système de clés, ou encore surveillance de l’atmosphère de l’entrepôt. «Ce dernier aspect est important», déclare Mike Märki, «car la réduction du niveau d’oxygène à seulement 13 % prévient le risque d’incendie.»

«L’établissement d’un concept TIC global était également complexe en raison des préférences de nombreux corps de métier en termes d’architectures de serveur et de réseau», ajoute Alain Gasparrino. Mais nous avons finalement réussi à convaincre tout le monde. Et le client se déclare satisfait: «L’activité quotidienne se déroule sans problème et nous peaufinons encore quelques détails. Différents systèmes émettent des messages de dysfonctionnement et un système de tickets intégratif doit encore être finalisé», déclare Mike Märki.

Flexibilité exceptionnelle d’Alpiq

Le projet s’est déroulé à la satisfaction de tous et Alpiq a notamment fait preuve d’une flexibilité exemplaire. «Je n’avais qu’un seul interlocuteur, et ce en dépit de la mobilisation d’équipes Alpiq issues de secteurs variés: technologies informatiques, réseau et voix.»

EL_www.speicherbibliothek.ch