Formulaire de contact

Formulaire de contact (Conditions : Gaz, d'électricité, téléphone)

Contactdata/ Intérêt général (Contact-Flap)
Quel est votre intérêt ?
Product-Section (Contact-Flap)
Informations sur l'alimentation en gaz (Options des clapets de contact)
Votre consommation annuelle
Vos sites
Informations sur l'alimentation électrique (Options des volets de contact)
Votre consommation annuelle d'électricité
Vos sites
Submit (Contact-Flap)
Résolvez l'exercice de calcul et inscrivez le résultat ici dans le cadre.
captcha

La revalorisation des plans d'eau de frai fait chanter les crapauds

À Härkingen, dans le canton de Soleure, un hectare de mares, essentielles pour la reproduction des crapauds menacés, a été assaini et revalorisé. Ce projet a été soutenu par le fonds écologique d'Alpiq. L'habitat revalorisé profite également à plusieurs autres espèces devenues rares dans la région.

Le crapaud calamite et le crapaud accoucheur sont des espèces rares. Ils sont plus petits que le crapaud commun et pondent leurs œufs dans des bassins d'eau chaude et peu profonde, ou les portent sur leur dos et les soignent. Beaucoup d'entre nous n'ont peut-être jamais vu ces crapauds. Mais il y a de fortes chances que nous ayons déjà entendu leur chant. Au printemps, les mâles chantent ensemble la nuit pour attirer les femelles. Leurs cris peuvent être entendus à plus d'un kilomètre ! Malheureusement, le chœur nocturne de ces "boys band" est de moins en moins audible de nos jours. En Suisse, les deux espèces figurent sur la liste rouge et sont considérées comme fortement menacées.
Comme l'explique Peter Jäggi, président de l'association de protection de la nature et des oiseaux de Härkingen, les chances de survie de ces crapauds dépendent de manière décisive de la présence de plans d'eau appropriés : "Le crapaud calamite et le crapaud accoucheur sont des espèces pionnières, c'est-à-dire qu'elles colonisent des plans d'eau temporaires nouvellement créés pour s'y reproduire. Si ces derniers s'assèchent, cela nuit à leurs ennemis naturels. De ce fait, les crapauds ont à leur tour de plus grandes chances de survie, car leur frai peut se développer et ils peuvent former des populations viables".

Revalorisation écologique du paysage

Après la canicule de l'été 2018, les étangs d'argile entretenus par l'association de protection de la nature et des oiseaux de Härkingen n'ont plus pu stocker d'eau. Ils devaient être assainis de toute urgence. Dans le cadre d'un projet de deux ans, les mares temporaires existantes ont été assainies. De nouvelles mares drainantes ont été construites, les mares existantes ont été remodelées et d'autres ont été colmatées avec de la boue compactée.  Les travaux de construction et la création de zones en friche ont permis de recréer un site pionnier. Le paysage de mares relie les réserves naturelles proches "Ägerten" et "Gunzger Allmend". 
Une attention particulière a été accordée à l'utilisation de matériaux locaux. Ainsi, des pierres provenant de la gravière voisine ont été utilisées, tandis que les structures en bois mort ont été réalisées avec des matériaux provenant de la forêt voisine. Les étangs ont été étanchéifiés avec de l'argile provenant de l'excavation des nouvelles mares ou avec de la boue pressée provenant de la gravière voisine.

Le fonds écologique d'Alpiq contribue à la préservation des écosystèmes

Cette valorisation écologique s'inscrit parfaitement dans les objectifs du fonds écologique d'Alpiq. Il soutient financièrement des projets régionaux de valorisation et d'amélioration de l'environnement - avec un accent particulier sur ceux liés à l'eau. Le fonds écologique d'Alpiq a participé à hauteur de 100 000 francs au coût total du projet, qui s'élève à environ 250 000 francs.
Pour Peter Jäggi, la contribution du fonds écologique d'Alpiq est une contribution importante à la protection des écosystèmes. "Nous sommes heureux que le fonds écologique d'Alpiq nous ait soutenus dans la création de ces nouvelles zones de frai", dit-il. "L'existence d'espèces comme le crapaud calamite et le crapaud accoucheur est quelque chose de précieux. Il est important que nous travaillions tous ensemble pour assurer leur survie".
Lorsqu'il s'agit de protéger la biodiversité, toutes les parties concernées, y compris les crapauds eux-mêmes, chantent clairement en chœur. Nous avons hâte d'entendre leurs chants nocturnes pendant encore longtemps.

Des avantages pour de nombreuses espèces différentes

À la mi-mai 2024, la fin du projet a été célébrée par une fête à laquelle ont participé des représentants de l'association de protection de la nature et des oiseaux de Härkingen, d'Alpiq, du Fonds suisse pour le paysage, de la commune de Härkingen, de Bird Life Suisse et de sponsors locaux.

Lors de la visite, les participants ont observé la suppression des arbustes dans le paysage de mares créant ainsi des habitats ensoleillés, et ont également constaté l'amélioration de l'habitat terrestre grâce à l'installation de structures en bois et en pierre.

La revalorisation du site a également permis d'accroître la biodiversité de la région en créant un habitat plus viable pour de nombreuses espèces : couleuvres à collier, crapauds communs, grenouilles rousses, tritons alpestres et palmés, libellules et diverses espèces d'oiseaux comme les pies-grièches.